samedi 29 mars 2008

Desserte de la Corse: les méthodes et les prétentions des "low cost"

Outre le blog de corse-matin La compagnie easyJet annonce qu'elle se positionnera sur les OSP, et Commission du développement économique sur le thème de l'aérien : la présidente souhaite réentendre les compagnies Air France et CCM.
voir également:
http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b20a_1920
A 6 minutes 56 " du début du Corsica Sera de France3 Corse du 28 mars voir le reportage qui commence par "Coup de tonnnerre dans le ciel de Corse ..."

Le 2 novembre 2007 nous rappelions dans Desserte de la Corse: mise en cause de CCM Air France: un débat préparé de longue date l'article du Monde d'Aout 2006 où l'on trouve en particulier:
"Easyjet dénonce, pour sa part, le monopole d'Air France sur Orly. « La continuité territoriale s'arrête à Marseille et non à Paris, nous pouvons fournir un meilleur service sans subvention à partir d'Orly pour 70 euros. »"

Décidément les méthodes se ressemblent d'un dossier à l'autre et d'une année sur l'autre:

1 les "low cost" veulent dicter aux élus quel doit être le périmètre du Service Public, ici Paris-Corse devait sortir du Service Public!

2 On annonce partout que la ligne visée peut se faire sans subvention, voire que l'on va répondre au cahier des charges ... pour 2 fois moins cher, et même ... sans subvention, ...
à cahier des charges constant ? ou en sollicitant par la même occasion un autre cahier des charges qui relève lui aussi des seules prérogatives des élus de Corse ?


Après moultes annonces du même type, dans le maritime au terme du premier appel d'offres de la Corse fin 2006 (), CFF était plus cher que SNCM sur la seule ligne et avec le seul navire qui répondait au cahier des charges de la Corse (mardi 19 décembre 2006 Points précis pour éclairer le dossier maritime de la Corse).


Hier, Easy jet explique qu'elle ne peut desservir la Corse en low cost dans le cadre du dossier où elle est sollicitée ... et fait une annonce à peu de frais ? pour combien de temps ?


Ce dossier est certes complexe, pour ceux qui ne le suivent pas dans la continuité, ne mérite-il pas mieux? en terme de respect du fait insulaire pour une ile de 281000 habitants en particulier ?
http://www.insee.fr/fr/insee_regions/corse/publi/pub_quantile2.htm

rappel:
Desserte aérienne de la Corse: la réaction des salariés de CCM et d'Air France a été rapide ce 31 octobre 2007

Plus que jamais il faut sortir des dogmes et des poncifs, c'est la règlementation européenne plus complète et cohérente dans l'aérien que dans le maritime qui prévoit l'exclusivité sur les lignes de Service Public, dès lors qu'elles ont été attribuées sous forme de DSP suite à appel d'offres européen. ... Depuis 1999 la Corse a donné pour voir, avec le dumping d'Air-Littoral, et la faillite du pôle français de Swissair,

BLOG CFE-CGC SNCM

Aucun commentaire:

Libellés


Offre 2009: Avec les tarifs Prima Corsa de la SNCM, plus tôt vous réservez, moins chère est la traversée.

Je réserve

L' Offre SNCM