samedi 10 février 2007

Réponse à l'Appel d'Offres de la Corse ou nouvelle manoeuvre ?!

A l'antenne de RCFM du 10 février matin: "Deux candidatures en réponse à l'appel d'offres dans le maritime: Il y a eu deux candidatures à l'appel d'offres dans le maritime. Une offre sur trois lignes entre Marseille et les ports du Sud, et la gratuité pour les résidents corses d'octobre à mars pour la Corsica Ferries, et une offre commune sur toutes les lignes entre Marseille et la Corse pour la SNCM et la CMN".

On trouve dans une 2eme dépêche Afp d'hier la considération suivante, vérifiable sur le site de France3 Corse: "L'offre commune de la Société nationale Corse-Méditerranée (SNCM) et de la Compagnie méridionale de navigation (CMN) était enfermée sous scellés dans une volumineuse caisse de bois tandis que la proposition de la Corsica tenait dans une grosse enveloppe. "Il n'y a pas eu d'autre offre", a confirmé à l'AFP le président de l'OTC, Antoine Sindali, avant que la commission chargée d'ouvrir les plis ne s'enferme dans une salle."

Comment les 2 réponses peuvent-elles être conformes et comparables avec une telle disparité de volume ? S'agit-il du même sujet?

Ceci relève-t-il du scénario de 2001, déjà évoqué dans ce blog, où une simple enveloppe sans réponse à l'appel d'offres avait permis de solliciter au TA de Bastia l'annulation de la procédure ??

Ceux qui communiquaient en Aout dernier sur la prétendue économie de 30M€ que la Corse pouvait faire avec leurs offres, se sont retrouvés en décembre avec une offre d'un seul navire sur une seule ligne qui n'était pas moins chère que celle de la SNCM sur cette ligne ... avant de se réjouir de l'annulation de leurs propres offres par le Conseil d'Etat !!

De qui se moquait-on ? en quoi le scénario actuel est-il différent sur le fond ?

On peut d'ores et déjà constater, qu'une fois de plus CFF, en communiquant vendredi avant 18h, pendant la première heure de la première réunion à l'OTC sur la nature supposée de leur offre (?), ne laisse pas la commission compétente de la collectivité de Corse faire son travail dans la sérénité et la discrétion, malgré le rappel à la règle du jeu en la matière rapportée par l'Afp dans la dépêche de 13h28 d'hier :
(
Le contenu de ces offres est secret jusqu'à l'ouverture des plis, après clôture de l'appel d'offres vendredi à 17H00, et ne devrait pas être dévoilé au public avant leur étude par la commission d'appel d'offres de la CTC. L'Office des Transports de la Corse (OTC), l'agence de la collectivité territoriale qui gère cette délégation, a fait savoir qu'elle ne communiquerait le nombre d'offres présentées qu'après la clôture de l'appel, à 17H00).

Les élus et le public vont être "informés" par des éléments de publicité gratuite destinés à la presse et aux médias, au mépris de la procédure d'appel d'offres. Qui plus est, ces "informations" posent plus de questions qu'elles n'apportent de réponse quant à la nature réelle de l'offre de CFF?

Ce mépris et cet irrespect s'étendent, comme une injonction, à l'Exécutif et aux élus de Corse qui auraient du avoir la primeur des travaux de la commission d'appel d'offres.

Ce mépris et cet irrespect succédent aux pressions inadmissibles exercées sur les élus de Corse fin 2006, pressions qui ont essuyé une fin de non recevoir avec la double décision unanime de la Corse des 21 et 22 décembre (nous reviendrons sur le compte-rendu in extenso de la session du 22 décembre de l'Assemblée de Corse).

L'avenir nous dira s'il s'agissait d'une réponse à l'appel d'offres ou d'une manoeuvre supplémentaire de ceux qui voulaient imposer un nouveau cahier des charges à la Corse ?

BLOG CFE-CGC SNCM

NB: en octobre 2006 nous disions déjà: "Dans quelle compétition destinée à attribuer une DSP a-t-on vu les soumissionnaires communiquer avec cette violence au premier jour du dépot des offres ? Pourquoi ne pas avoir laissé la commission compétente faire son travail de dépouillement, d'étude, de comparaison etc ... dans la discrétion et le respect de ses prérogatives ?"

Aucun commentaire:

Libellés


Offre 2009: Avec les tarifs Prima Corsa de la SNCM, plus tôt vous réservez, moins chère est la traversée.

Je réserve

L' Offre SNCM