jeudi 12 octobre 2006

Le Figaro Eco: "S'ils communiquent de façon aussi agressive, c'est qu'ils ne jouent pas l'appel d'offres"

Le Figaro, no. 19327
Le Figaro Économie, vendredi, 22 septembre 2006, p. 19

Desserte de la Corse : la guérilla enfle
La CMN et Corsica Ferries, qui s'activent contre la SNCM, ont fait des offres irrecevables.

Aliette DE BROQUA


CMN, CORSICA FERRIES

NOUVEAU COUP de théâtre dans le dossier de la desserte maritime de la Corse. L'office des transports de la Corse (OTC), qui a lancé un appel d'offres avec à la clé 90 millions d'euros de subventions, considère que les offres de la Compagnie méridionale de navigation (CMN) et une partie de celles de Corsica Ferries sont irrecevables. L'OTC ne confirme ni ne dément l'information. « Nous sommes dans une phase d'analyse », déclarait son président, Antoine Sindali, sur France3 Corse mercredi. « Nous n'allons pas laisser polluer le débat par tout ce qui se passe au plan médiatique et judiciaire .»

L'irrecevabilité, révélée par La Tribune, permet de comprendre pourquoi la CMN et Corsica Ferries se sont engagés dans une guérilla judiciaire contre la SNCM : « S'ils communiquent de façon aussi agressive, c'est qu'ils ne jouent pas l'appel d'offres, autrement, ils auraient été beaucoup plus prudents », commente Maurice Perrin, délégué CFE-CGC à la SNCM.

Aucun commentaire:

Libellés


Offre 2009: Avec les tarifs Prima Corsa de la SNCM, plus tôt vous réservez, moins chère est la traversée.

Je réserve

L' Offre SNCM