mercredi 15 novembre 2006

Premier jour de la nouvelle SNCM: la CFE-CGC en direct sur France3 Méditerranée Midi Pile


France3 Méditerranée Midi Pile Provence Alpes Jeudi 1er juin 2006

En direct : Journal Télévisé

France3 Méditerranée : L’invité sur ce plateau pour aller plus loin dans ce dossier, le secrétaire du syndicat CFE-CGC Maurice Perrin, Bonjour,

Maurice Perrin : Bonjour,

France3 Méditerranée : En ce moment, il y a quelques instants au Parc Chanot à Marseille le Groupe Veolia a réuni tous les cadres de sa, de la nouvelle entreprise, on ne comprend pas très bien pourquoi que Veolia et pas Butler ? quelle est la différence entre les deux ?

MP : Les conditions de sortie du conflit d’octobre c’est bien le management, le directoire, le projet industriel confiés à Veolia. Depuis hier la SNCM est rentrée dans le Groupe Veolia qui a vocation à monter en puissance au capital de la SNCM. Walter Butler est un actionnaire et il est membre du Conseil de Surveillance, il est cantonné dans le rôle de l’actionnaire.

France3 Méditerranée : Au cours de cette réunion, on vient d’entendre Stéphane Richard, j’imagine que les premières lignes directrices ont été données, il va y avoir un changement de culture d’entreprise à la SNCM ?

MP : D’abord pour ce qui nous concerne on a été particulièrement fiers et de la bataille menée en septembre-octobre et du résultat obtenu. On a franchi un certain nombre d’étapes : la présentation du projet industriel qui a été jugé comme porteur d’avenir par l’essentiel des composantes syndicales de l’entreprise …

France3 Méditerranée : Çà a été douloureux ?

MP : Non, le projet, la définition du projet c’est quelque chose qui s’est bien passé.
On a une cible de remise en bonne santé de la SNCM en 2009, de maintien de la Flotte, de reconquête des marchés sur la Corse, la place de Marseille c’est largement devant Toulon.
La Corse depuis a défini un Service Public fort sur les lignes historiques de Marseille vers les 6 ports de Corse.
Il va y avoir un appel d’offres européen, c’est la prochaine étape importante.
Et surtout, les personnels en participant massivement et en répondant oui massivement à la consultation du 2 mai ont signifié leur accord pour cette projection dans l’avenir, je le répète encore une fois sur la base des résultats obtenus, ensemble, au mois d’octobre.

France3 Méditerranée : Si l’on vous entend à demi-mot, vous voulez dire qu’avant la SNCM ne travaillait pas bien, et que maintenant, elle va bien travailler ?

MP : Le changement de culture … on ne passe pas d’une situation à une autre (comme çà) … Gérard Couturier le président du directoire vient de dire que nous avions été des résistants, et que nous avions résisté à un certain nombre de choses …

France3 Méditerranée : C’est noble aussi d’être résistant

MP : Nous avons aussi résisté en travaillant, il y a beaucoup de forces dans l’entreprise, on connaît les défauts, les insuffisances de l’entreprise, mais aussi ses savoirs-faire, ses atouts, ses métiers.
Nous, nous voulons jouer une grande compagnie française en méditerranée pour la Corse, comme pour le Maghreb ; La compagnie a des atouts, elle doit sortir de la période de fragilité qui a été enclenchée fin 2004, début 2005.

Avec une nouvelle direction et après les étapes que je viens de rappeler, nous attendons une SNCM renforcée, peut-être plus rassemblée, plus mobilisée vers un objectif porteur d’avenir.

En tout cas nous sommes prêts à jouer ce pari là.

France3 Méditerranée : Merci beaucoup Mr Perrin de cet éclairage et prochaine étape donc l’Europe qui va décider de la continuité territoriale.

MP merci à vous

BLOG CFE-CGC SNCM

Aucun commentaire:

Libellés


Offre 2009: Avec les tarifs Prima Corsa de la SNCM, plus tôt vous réservez, moins chère est la traversée.

Je réserve

L' Offre SNCM