mardi 14 novembre 2006

Desserte de la Corse: la CMN et Corsica Ferries reçues par l'OTC à Ajaccio mardi 14 novembre 2006

Desserte de la Corse: la CMN et Corsica Ferries reçues par l'OTC à Ajaccio mardi 14 novembre 2006
AJACCIO, 14 nov 2006 (AFP) - Des représentants de la CMN et de Corsica Ferries ont été reçus mardi à l'Office des transports de la Corse (OTC) à Ajaccio pour détailler leur offre commune dans l'appel d'offres pour la desserte maritime de la Corse entre 2007 et 2012, a-t-on appris auprès de l'OTC et des compagnies.
Le tribunal administratif de Bastia avait ordonné le 23 octobre à la Collectivité territoriale de Corse (CTC, dont dépend l'OTC) de ne pas attribuer la délégation de service public pour cette desserte, tant qu'elle n'aurait pas examiné une offre groupée présentée par la CMN et la Corsica Ferries.
La décision du tribunal bastiais avait, de fait, suspendu la procédure. La réunion de mardi s'est tenue à huis-clos en présence du président de la Compagnie méridionale de navigation (CMN), Robert de Lambilly, accompagné de Pierre Mattei, directeur de Corsica Ferries France, et de plusieurs conseillers des deux sociétés.
"Certaines précisions nous ont ainsi été demandées, ainsi que quelques modifications. La commission pourra donc présenter en temps voulu à l'assemblée de Corse nos propositions, avant que les élus prennent leur décision en toute connaissance de cause", a déclaré à l'AFP M. de Lambilly. Selon Antoine Sindali, président de l'OTC, "la procédure de délégation de service public continue, comme cela avait été demandé par le tribunal administratif de Bastia, avec cette convocation des représentants du groupement CMN-Corsica Ferries".
Invoquant son "devoir de réserve à ce stade de la procédure", M. Sindali s'est refusé à préciser le type de modifications demandées aux compagnies.
La CMN et la Corsica Ferries, qui ont présenté des offres individuelles, se disputent le marché de la desserte de la Corse depuis Marseille avec la Société nationale Corse-Méditerranée (SNCM), privatisée en 2006, qui le détient actuellement en association avec la CMN.
La SNCM et CMN se déchirent sur fond de conflit d'actionnaires depuis que la CMN a décidé de s'associer à la Corsica, grand concurrent de la SNCM. Dans le dernier épisode judiciaire en date, le premier président de la cour d'appel de Paris a décidé de suspendre "l'exécution provisoire" de la décision du tribunal de commerce de Paris forçant l'actionnaire principal de la CMN, Stef-TFE, à céder le contrôle de la société à la SNCM, son actionnaire minoritaire.
L'appel sur le fond contre le jugement du tribunal de commerce sera plaidé jeudi devant la cour d'appel de Paris.
BLOG CFE-CGC SNCM

Aucun commentaire:

Libellés


Offre 2009: Avec les tarifs Prima Corsa de la SNCM, plus tôt vous réservez, moins chère est la traversée.

Je réserve

L' Offre SNCM