samedi 29 mars 2008

Desserte aérienne de la Corse: Annonces à l'Assemblée de Corse

http://www.corsematin.com/webzine: La compagnie easyJet annonce qu'elle se positionnera sur les OSP

vendredi 28 mars 2008

La compagnie easyJet annonce qu'elle se positionnera sur les OSP

La surprise est tombée du ciel hier à l'assemblée de Corse. La commission du développement économique auditionnait la compagnie easyJet sur le dossier « low cost » et la problématique de la desserte aérienne. Le directeur pour la France de la compagnie orange, François Bacchetta, a annoncé lors de son passage devant les conseillers, qu'easyJet se positionnera sur l'appel d'offre concernant les obligations du service public entre Paris-Orly et la Corse. Elle le fera, a-t-il précisé, sans demander de contreparties financières. Effet d'annonce ou prémisse d'une bataille aérienne à venir ? Toujours est-il que la présidente de la commission, Joselyne Fazi, a bien souligné que ce sujet s'inscrivait hors des débats du jour. Néanmoins, elle a jugé nécessaire, compte tenu de cette nouvelle donne, d'entendre à nouveau les opérateurs du service public aérien Air France et CCM lors d'une prochaine réunion.

La taxe régionale toujours jugée rédhibitoire
Si elle se positionne donc sur Paris-Orly, easyJet n'a guère fait œuvre novatrice sur la possibilité d'ouverture toute l'année d'une ligne low cost. Une nouvelle fois, l'existence de la taxe régionale sur les transports (environ 9 euros) a été jugée rédhibitoire, d'autant qu'elle s'ajoute à des taxes nationales et d'aéroport considérées comme « exorbitantes ».
En résumé, easyJet considère que, pour la Corse, le low cost et les taxes forment une union impossible. À l'inverse, la ligne d'Orly serait « un marché suffisamment juteux » pour reprendre l'expression d'un participant, pour permettre d'assurer les OSP sans faire appel à la manne publique. Les sceptiques auront déjà sorti leurs calculettes, mais le débat a au moins le mérite d'être sur la table. A noter qu'avant easyJet, l'ATC et les responsables de la CCI ont été auditionnés. Le débat avait porté sur les opportunités d'allonger la saison et... la structuration des taxes acquittées par les passagers. La commission devrait rendre sa synthèse en mai pour un dossier qui devrait venir devant l'assemblée de Corse avant l'été. "
Henri Nicolai

25 000 sièges supplémentaires sur la ligne Paris-Figari avec « XL » en low cost

Figari-Sud verra son programme de vols saisonniers 2008 sérieusement renforcé dès le mois de mai. Parmi les nouveautés, l'arrivée attendue de la compagnie « XL Airways » qui assurera trois vols hebdomadaires sur la ligne Roissy-Figari. Une initiative originale issue d'un partenariat hôtelier avec plusieurs établissements de l'Extrême-Sud. Les Airbus d'XL Airways atterriront à l'aéroport de Figari pour y acheminer les clients du tour operator du groupe Crystal TO. Ces vols sont ouverts à tous, car il est possible d'emprunter ces lignes sans obligation de réserver un séjour.
Le prix d'appel en vol sec est de 59 euros TTC en aller simple (en moyenne il faudra compter 90 euros) de 120 à 180 eurosTTC l'aller et retour. Les billets électroniques sont disponibles par le biais du site XL. com, last minute, expedia, etc. Il est également possible de téléphoner au 0825.825.589 ou de se rendre dans n'importe quelle agence de voyage en Corse.
XL Airways dispose d'une flotte de 35 avions (Airbus A320, A330 et Boeing 737) et les vols Paris/Figari seront donc commercialisés sous la forme originale que l'on peut qualifier de « charter low cost régulier ». Le vol inaugural aura lieu le 28 mai (départ de Paris à 17 h 50 et arrivée à 19 h 45 ; départ de Figari à 20 h 45 et arrivée à Paris à 22 h 40). Le programme de vol sera ensuite linéaire jusqu'au 12 novembre, chaque lundi, mercredi et vendredi.
Ce sont donc 25 000 sièges qui ont été ajoutés sur la ligne, de fin mai à mi novembre, conformément aux souhaits exprimés par la délégation de Porto-Vecchio de la chambre de commerce et d'industrie de la Corse-du-Sud, gestionnaire de l'aéroport de Figari-Sud- Corse.

Les hommes du projet
Parmi les acteurs de ce projet original, Laurent Magnin, PDG du groupe XL France et XL Airways France : « Je ne doute pas du succès du modèle XL en Corse. Dans les années 90 quand j'étais chez Corsair, nous avions plus de 15 vols hebdomadaires vers les 4 aéroports de l'île et nous refusions du monde.
Avec XL, nous travaillerons avec les hôteliers de la région et nous vendrons par internet des produits à forte valeur ajoutée… »
Michel Madi, PDG de Crystal TO, s'enthousiasme : « La réponse des socioprofessionnels de l'Extrême-Sud m'a réellement impressionné. Il ya ici un vrai désir de faire du tourisme de qualité… » Luc Bereni, directeur commercial du comité exécutif d'XL Airways, renchérit : « La force de notre compagnie, c'est son organisation en synergie totale entre la France, l'Angleterre et l'Allemagne. Et nos tarifs sont constamment adaptés à la demande. »
Jean-Marc Serra, directeur de l'aéroport de Figari-Sud-Corse, est confiant : « Avec l'arrivée d'XL, la ligne Paris-Figari renoue avec une tradition qui nous est chère : celle de pouvoir nous appuyer sur le plus grand nombre possible de compagnies aériennes.
Le transport est la pierre angulaire de la croissance économique et touristique. La chambre de commerce et d'industrie mettra tout en œuvre pour aider XL Airways à s'implanter durablement sur notre aéroport… »
Pierre Claverie
BLOG CFE-CGC SNCM

Aucun commentaire:

Libellés


Offre 2009: Avec les tarifs Prima Corsa de la SNCM, plus tôt vous réservez, moins chère est la traversée.

Je réserve

L' Offre SNCM